vendredi 13 janvier 2017

Chronique lecture #75 - La Veuve / Fiona Barton


Editeur : Fleuve
Prix : 19,90€
Nombre de pages : 416p.
Genre : Thriller 
Résumé :
Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir… non ?
La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil.
Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.
Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.

Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

•  Une histoire au déroulement addictif
J'ai été tout de suite happée par ce roman. En effet, la manière dont il est construit, s'il n'est pas inédite est tout de même un dispositif efficace. On est partagés entre différents points de vue, deux surtout au début qui sont celui de "La veuve" et de "la mère". Les deux personnages, les deux histoires vont être liées, on s'en doute, on le sent mais on ne sais pas comment. En plus de ça, les deux événements décrits, en lien avec ces personnages, nous accrochent tout de suite. Ce sont directement des affaires policières qui nous donnent irrépressiblement envie de poursuivre la lecture.
Les chapitres sont relativement courts et alternent donc les points de vues de personnages, l'auteure en intègre d'ailleurs au fur et à mesure du récit. Cela donne un vrai rythme et un sentiment d'avancement dans l'histoire tout en bâtissant un suspens qui va aller crescendo.

• Un suspens qui ne fait que grandir
 En effet, les liens se créent en toile de fond mais on ne sait pas dans quelles mesures ni dans quels buts. L'auteure nous ouvre des pistes, nous distille des indices qui nous perdent. Elle arrive à nous faire douter sur la plupart des acteurs du roman. Le mystère est complet jusqu'à la fin du roman, il est surtout maitrisé tout du long. Fiona Barton emmène ses lecteurs pile où elle l'a décidé.

•  Des personnages à la psychologie poussée
Le gros point fort de ce roman est la manière dont on entre dans la tête des personnages. On est face à de réelles introspections, les psychologies sont vraiment poussées. Ça a été très positif pour moi puisque cela pousse encore le doute sur chacun d'entre eux. En effet, on découvre leurs bons comme leurs mauvais côtés, les erreurs qu'ils peuvent faire et ainsi leur influence sur le déroulement des événements, volontaire ou non. 

• Un traitement intéressant des médias
Un autre élément particulièrement intéressant ici, c'est le traitement médiatique des affaires. On a l'opportunité de suivre le point de vue d'une journaliste ce qui nous éclaire sur les mécanismes intérieurs. On nous décrit la course à l'exclusivité, les flatteries, le harcèlement. Kate, la journaliste est partagée entre la volonté de réussir dans son métier et sa morale. Le conflit entre les deux est bien présente lors de ses rapports avec La veuve ou avec l'enquêteur, qu'elle connaît bien, qu'elle apprécie mais à qui elle hésite à cacher des choses vis-à-vis de ses investigations ou exclusivités. Ce lien police/journaliste est également très intéressant dans ce roman. 
Au delà de ça, cette présence des médias joue un rôle important dans l'ambiance du roman, elle la rend beaucoup plus pesante. En effet, nos protagonistes étant tout le temps surveillées, cela se ressent beaucoup sur le lecteur, qui se sent presque oppressé par cette omniprésence.

En bref, La veuve n'est pas un thriller classique, c'est d'ailleurs une histoire plutôt difficile à catégoriser. Elle mêle enquête, psychologie et analyse de certains aspects de notre société qui, avec sa forme en points de vues, en fait presque une forme de reportage. Je suis ravie d'avoir découvert  le style de Fiona Barton et impatiente de découvrir ses futurs romans!

6 commentaires:

  1. Je lis beaucoup d'avis positifs sur ce livre en ce moment! J'ai bien envie de m'y plonger vite vite!

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être, peut-être.. Je retiens, je note !

    RépondreSupprimer
  3. Tu me donnes très envie !! Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie! Je suis ravie qu'il te donnes envie :)

      Supprimer