mardi 8 novembre 2016

Chronique lecture #69 - Les enfants des Dieux T1: Opprimés / Jessica Therrien


Dans le cadre du challenge Pioche dans ma PAL, que j'ai fait avec Lizzie, mon dernier livre à lire était ce premier tome de saga qui traînait depuis un bout de temps dans ma bibliothèque! Le thème m'attirait bien alors il était temps que je le sorte.

Je suis restée relativement indifférente à cette lecture... Je vais avoir des choses à dire mais a final ce ne sera ni bon ni mauvais puisque c'est une histoire relativement commune dans son ensemble...

• Une idée originale mais trop peu exploitée

Si je l'ai acheté au départ c'est pour cette histoire de descendants de Dieux de l'Olympe. Je trouvais ça plutôt original comme idée (même si c'est le même thème que Percy Jackson si je ne dis pas de bêtises!), surtout que j'aime beaucoup la mythologie. 
Au final dans ce premier tome, on nous parle des lignées, de pouvoirs, sur le fait que les descendants vivent cachés du reste du monde. Cependant, on nous donne très peu d'informations sur la manière dont cette "espèce" fonctionne, leurs règles, leur coutumes. On nous présente le grand manitou et le grand méchant de l'histoire mais ça s'arrête là.

Alors effectivement c'est un premier tome et on approfondi peut-être le sujet dans la suite, mais personnellement ce sont des choses que j'aime comprendre dès le début d'une sage, afin de justement voir que l'univers est bien construit et avoir envie d'en apprendre plus.

Ce qui m'avait surtout plu, c'était cette histoire d'oppression dans la quatrième (et le titre!) et de révolte. Ce sont deux mots forts et je m'attendais donc à un récit où les personnages ont la vie relativement difficile, où ils vont traverser des épreuves, se battre pour la liberté. Oui en fait non, pas tellement. Certes ils vivent cachés et sont dirigés par des personnes qui pensent à leur intérêt avant celle des peuples mais dans ce premier tome, on ressent très très peu l'oppression, voire pas du tout. On a conscience qu'une certaine menace place mais elle n'est quasi pas abordée.

• Des personnages qui ne m'ont pas convaincue

J’ai eu assez de mal avec l'héroïne. J'ai trouvé qu'elle n'avait pas le sens des réalités. Cela m'a d'autant plus dérangé qu'au final, si elle a l'apparence d'une adolescente, elle a plus de 80 ans dans les faits. Bon si j'ai correctement compris la logique, 80 ans à l'échelle de la vie des Descendants, ça reste l'adolescence, mais je trouve que ça donne un contraste assez étrange. 
Au delà de ça elle entre dans le schéma commun des YA avec lequel j'ai de plus en plus de mal. C'est la jeune fille qui est spéciale, qui n'a rien demandé mais à qui il tombe dessus une prophétie qui la place au centre de l'histoire, qui a un grand méchant qui la déteste et qui va n'en faire qu'à sa tête, à part avec le beau jeune homme qui tombe comme une fleur dans le décor et à qui elle va se vouer en l'espace et de qui elle tombe éperdument amoureuse en trente secondes. 
Réellement ici je n'exagère pas elle est sous son charme dans le premières pages alors qu'elle vient de le rencontrer.
La meilleure amie d'Elyse, Anna, et sa fille ont été les personnages que j'ai le plus apprécié. Ce sont elles les plus ancrées dans la réalité, de par un événement qui les force à rester les pieds sur terre. Anna est très touchante car malgré cela elle continue à prendre soin d'Elyse.

• Une romance trop clichée

A côté de ça, la romance prend beaucoup de place, trop de place. Cependant, pour une romance forte, construite, évolutive, cela aurait pu me plaire. Ici, tout est trop. Trop vite, trop fort, trop jeune. 
Evidemment, les personnages sont faits pour se rencontrer, se sont attendus toute leur vie, et tout ce qu'on croyait être dû au hasard est en fait prévu, ils étaient "meant to be" comme on dit. J'ai levé les yeux au ciel une bonne paire de fois durant ma lecture parce que c'est trop cliché. La jeune fille perdue qui s'appuie complètement sur le jeune homme qui apparaît comme par magie pour la conseiller et la protéger. 

• Une bonne base malgré tout

Il ne mérite pas malgré tout une note trop basse pour moi dans le sens où l'histoire tient malgré tout la route et que le style de l'auteur est fluide. Je pense simplement que c'est le genre d'histoire qui ne me convient pas dans le sens où j'aime les univers poussés, construits, surtout dans le fantastique et que, vous le savez, j'ai beaucoup de mal avec les romances de premier plan, jeunes qui plus est. 
Je ne sais pas si l'auteure a d'autres romans, je ne serais pas contre essayer autre chose dans le sens où sa plume ne m'a pas rebutée non plus!

4 commentaires:

  1. Dommage ...
    Je connaissais de nom, sans vraiment vouloir le lire, et je pense que cela va rester comme cela ! :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, pas besoin de se ruer dessus en effet... ^^

      Supprimer
  2. Bon, du coup, ce n'est clairement pas pour moi. J'ai Déjà du mal avec le YA en ce moment, mais en plus s'il y a une avalanche de clichés, je passe mon tour sans regrets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, je ne te dirais pas l'inverse.. ^^

      Supprimer