vendredi 4 mars 2016

Chronique lecture #33 / Du livre au film #4 - Harry Potter et la Coupe de Feu

Bonjour les petits sorciers !
Février, quatrième mois, quatrième tome, la Coupe de Feeeeuu !
Oui oui, vous sentez mon enthousiasme
Mon petit préféré <3 


Editeur : Gallimard Jeunesse
Prix : 25 €
Nombre de pages : 651 p.
Genre : Fantasy Jeunesse
Résumé :

Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis.

Cette chronique va être vraiment très compliquée à écrire. Elle ne sera peut-être pas très longue. Elle ne sera d'ailleurs sûrement pas très bonne.
Ce tome a été un tel plaisir à relire, une telle joie à redécouvrir, que je ne sais même pas par où commencer ni comment tourner cet article. 

Je disais dans ma chronique du Prisonnier d'Azkaban qu'il était le tournant pour moi de la saga, finalement c'est vrai aussi pour celui-ci. Si dans le troisième on ressent, comme je le disais, une ambiance assez pesante, une menace qui plane, c'est quand même dans celui-ci que les choses sérieuses commencent.

Ce tome est long certes, mais tellement riche. Tout se complète, toutes les histoires se mêlent. Encore une fois, avec le recul qu'on a dans une relecture, on se rend compte de la maîtrise que J.K Rowling a de son histoire.

Je trouve que c'est pour l'instant le tome où on a le plus d'action, malgré la longueur. J'adore le Tournoi des Trois Sorciers, la découverte des autres écoles. 

Je trouve aussi que pour le moment c'est le tome où on a le plus d'humour. C'est assez paradoxal avec les événements qui peuvent se dérouler mais plusieurs fois je me suis surprise à rire pendant ma lecture. Les noms de certains personnages, les péripéties des jumeaux, les petites phrases de J.K Rowling ... C'est vraiment une ambiance particulière qu'on reconnaît dès les premières phrases.

En ce qui concerne nos personnages mon affection pour les jumeaux n'a fait que se renforcer avec ce tome. Ils sont vraiment attachants. Harry est moins arrogant ici je trouve (hey ça t'as calmé les dragons hein?). J'adore les semblants de sentiments qui commencent à arrive en Hermione et Ron. J'aime bien aussi l'apparition de Cho Chang, que j'ai toujours appréciée.
J'aime vraiment les personnages de Krum et de Fleur. Avec cette dernière on ressent bien le portrait que les anglais peuvent se faire des français. Dans le livre Fleur est précieuse, hautaine et toujours cinglante. On le voit beaucoup moins dans l'adaptation. Krum est quand à lui plus "fragile" dans le livre.

Le virage est important dans ce tome et on est maintenant certains que les jours à venir vont être sombres. On a hâte de découvrir la suite après lui et je comprends pourquoi j'étais aussi impatiente à ma première lecture.


Le film reste lui aussi mon préféré.

Je le trouve très abouti visuellement, les costumes, les épreuves du tournoi, le château ... C'est tellement réaliste. La Coupe du Monde de Quidditch, même si elle est très raccourcie par rapport au livre, est superbe et impressionnante. J'adore les effets autour des équipes irlandaise et bulgare.

Evidemment, j'aurais beau le voir 500 fois, je ne peux m'empêcher d'avoir ma petite larme à la fin... Dès que la musique de la troisième épreuve commence je suis déjà toute émue. Je pensais d'ailleurs verse aussi ma petite larme dans le livre mais ça n'ai pas été le cas ...

Pour l'avoir reregardé dès le lendemain de ma relecture, je dois cependant avouer que pour le moment c'est celui qui est le moins fidèle au niveau de l'histoire. Ce qui tourne autour de Barty Croupton Jr. n'est pas du tout amené de la même manière. On voit beaucoup le personnage Barty Croupton père alors qu'il est quasi absent dans le livre.

L'histoire de base aurait été bien trop compliquée à adapter, ou du moins cela aurait duré au moins une heure de plus, je comprends donc ces changements. Je trouve néanmoins que cela crée des raccourcis un peu faciles.

Certains ajouts de scènes ne sont pas forcément nécessaires mais apportent encore plus de touches d'humour qu'il peut y en avoir dans le film, sans pour autant paraître hors contexte. Je pense notamment à la scène où les élèves doivent apprendre à danser pour le bal, que je trouve géniale.

Cette scène me fait d'ailleurs penser que Mc Gonagall est beaucoup plus attachante dans les adaptations que dans les bouquins. J'adore Maggie Smith en tant qu'actrice, peut être que cela joue aussi.

Bref j'adore l'ambiance et la réalisation de ce film, même s'il dévie un peu des romans. Je pourrais le regarder des dizaines et des dizaines de fois.



Bon vraiment cette "chronique" n'est pas géniale, mais j'ai vraiment du mal à être objective ... 
Pensez-vous qu'une chronique pour les trois tomes restant valent le coup ou qu''un regroupement serait plus intéressant pour vous ? 
Dites-moi tout !

5 commentaires:

  1. Je suis d'accord pour Fleur et Krum ! Leurs personnages sont tellement moins poussés dans les films..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vraiment, on a presque l'impression que Krum est muet dans le film x)

      Supprimer
    2. Ouiiii ! Il fait même un peu autiste, j'exagère un peu mais c'est ce que j’ai ressenti dans ce quatrième volet :(

      Supprimer
  2. J'avoue préférer le livre au film mais moi je suis toujours comme ça. Je suis d'accord que la dernière épreuve est terrible :(
    Mais bon ça se saurait si tout était rose dans HP ^^

    RépondreSupprimer